Dans COUPS DE COEUR, LIFESTYLE

Le Trayas, un coin de paradis entre ciel et mer…

byherforher trayas

Des falaises de roches volcaniques plongeant à pic dans des eaux limpides, des calanques, et un panorama exceptionnel… bienvenue au Trayas ! Petit coin de paradis situé au coeur du massif de l’Estérel. Alternant entre le rouge des falaises, le bleu profond de la mer et le vert de la végétation, la Corniche d’Or est sans hésiter l’un des plus beaux paysages de la Côte d’Azur, une étape incontournable pour tous les amoureux de la nature !

 

Comment accède t-on au Trayas ?

Le Trayas est situé sur la route de la Corniche d’Or qui porte son nom en raison de la beauté des paysages qui la constitue. Taillée à même la roche elle relie Saint Raphael (département du Var) à Mandelieu la Napoule (département des Alpes Maritimes) par le bord de mer et fut ouverte en 1903 par le Touring Club de France. Le trajet en voiture est époustouflant et bien connu des amateurs de balades en moto pour la beauté de ses côtes.

Une fois avoir dépassé Mandelieu, vous plongez directement au coeur de la beauté sauvage de l’Estérel, contraste saisissant et assuré avec l’agitation du littoral azuréen. On quitte un environnement urbain dense et comment dire… saturé,  pour entrer dans un monde sauvage et préservé. Ici, c’est la Méditerranée qui domine, avec la mer à perte de vue…

Que faire au Trayas ?

Ce qui fait la particularité de la Corniche d’Or, au delà des paysages exceptionnels qui la caractérise, ce sont les multiples calanques (ou criques pour les Niçois) qui y sont présentes. Accessibles généralement par des escaliers, on y trouve des petites plages de cailloux rouges toutes plus belles les une que les autres. Pour les plus téméraires, on peut également se perdre à travers les rochers, à condition d’escalader un peu, avis aux amateurs de plongeons !

Pour ma part, je vous conseille vivement la Calanque de Maupas ou celle de Maubois

Elles sont, je trouve, celles qui sont les plus représentatives de l’Estérel et surtout les plus sauvages du coin. Néanmoins, pensez à prendre votre pique-nique et de l’eau avec vous, il y a bien des restaurants le long des côtes, mais rien sur les plages…

 

 

Les activités nautiques ne manquent pas au Trayas.  Vous pouvez simplement décider de nager avec masque et tuba, et admirer les nombreuses espèces de poissons qui peuplent l’endroit, ou bien profiter des nombreuses loisirs proposés sur place :  plongée, paddle, kayak… il y en a pour tous les goûts et tous les budgets.

Si vous aimez la randonnée, vous pouvez également vous lancer à la découverte de jolies balades pédestres, le massif de l’Estérel n’en manque pas ! promenades à pied, à vélo, et même à cheval, là aussi, vous avez le choix…

Pour plus de renseignements, je vous invite à visiter le site internet officiel de l’Estérel : www.esterel-cotedazur.com

Et enfin, l’Estérel Insolite

Ici, je vous dévoile quelques petites anecdotes locales, qui m’ont été transmises depuis l’enfance et qui participent au charme de l’Estérel…

Tout d’abord, son nom… Selon une légende Varoise, le nom du massif viendrait d’une fée peuplant les lieux, la fée « Estrerelle ». Très liée à la fécondité, les gens venaient y faire des offrandes  afin d’obtenir les grâces de la fée pour tomber enceinte ou pour s’assurer du bon déroulé de la grossesse… J’adore cette légende, qui rajoute un peu à la magie des lieux…

En longeant les côtes, vers Saint Raphael, vous pouvez apercevoir la minuscule « île d’Or » avec sa petite tour bâtie au XIXe siècle par un original dont le nom s’est perdu avec le temps. Il s’était en toute simplicité, déclaré Roi de l’île ! et bien figurez-vous que c’est cette petite île qui inspira Hergé pour la couverture de la désormais célèbre bande dessinée des aventures de Tintin « L’île Noire ».

La ressemblance est frappante non ?

 

Pour finir, la fameuse maison de Laurel et Hardy !

Située sur le Cap roux (indiqué sur la carte précédemment) , se trouve une petite maison ronde, nichée au milieu de la végétation. il s’agit de la maison qui appartenait au fameux couple Laurel et Hardy et fut vraisemblablement le lieu du tournage de leur dernier film : « Atoll K » en 1951, plutôt insolite non ?

 

byherforher

Pour la petite histoire personnelle…

Mon père avait un bateau au port de la Figuerette (au nom chantant bon la Provence, comme on les aime !) et j’ai eu la chance d’y passer une partie de mon enfance.

Le Trayas, agit sur moi comme une madeleine de Proust… Le souvenir de moments passés heureux, doux et plein de tendresse… Nous partions y passer le Weekend, Pan-Bagnat sous le coude et canne à pêche à la main. Au programme : baignade, masque et tuba, à tenter de repérer les étoile de mer… Passer des heures sur un matelas pneumatique, bercée par le chant des cigales, un pur moment de bien être… On partait le matin tôt, au grand désespoir de ma mère, et on se rendait à la crique de la Finue, dont j’ai compris bien plus tard qu’en fait c’était la crique de La Fille Nue (merci papa!). On pêchait des oursins, on grattait la coque du bateau à l’éponge, on se levait aux aurores pour regarder les poissons se réveiller… Le Trayas, c’est ça pour moi, un petit écrin de bonheur aux paysages magnifiques, où l’on déconnecte complètement des tracas de la vie moderne…

 

Le massif de l’Estérel, c’est aussi le paradis des amoureux des mimosas fleuris en hiver, mais ça je vous en parlerai dans un autre article…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Tweet Pin It +1

byherforher

Curieuse, passionnée et enthousiaste, je partage avec vous ce qui m’anime au quotidien.
Férue d’Art, de Culture mais aussi de Bonnes Adresses, partons à la découverte de la Côte d’Azur, dans une ambiance exotique et tropicale, mais surtout, sous le soleil exactement !

Post Précédent Un dimanche à Bargème
Post SuivantUn parfum d'été nommé Rem

2 Commentaires

  1. Yannis
    4 mois age

    Salut Aurélie!
    Tu racontes bien notre EStérel chéri et j’attends avec impatience la suite de ta balade cette fois-ci en hiver, car c’est aussi les chemins pentus, les odeurs de garrigue et de mimosas, le claquement des blocs de roches pointues sous les chaussures de rando… Bravo pour cette jolie peinture. Bises

    Répondre
    1. byherforher
      4 mois age

      Salut Yannis !
      Contente que ça te plaise 🙂 ta description de l’Estérel est très jolie aussi… on a envie de s’y perdre !
      merci pour ton commentaire, j’avoue que ça me fait très plaisir,
      à bientôt !

      Répondre

Laissez un Commentaire